top of page
AbheetAulakh.jpg

 Candidate à la maîtrise en science végétale

Interaction de Botrytis cinerea avec la fraise (Fragaria x ananassa Duch.) sous le rouge lointain : LED bleues

Botrytis cinerea est le champignon pathogène nécrotrophe le plus important, infectant environ 200 espèces de cultures. Parallèlement aux grandes cultures, son effet dévastateur sur le système de culture en environnement contrôlé est une préoccupation majeure. Fruit fragile, la fraise est fortement affectée par la pourriture grise causée par Botrytis cinerea. Les stratégies de gestion actuelles, principalement les fongicides, sont confrontées à des défis en raison de la variabilité génétique de l'agent pathogène et de la résistance généralisée aux fongicides. Tout en considérant la réponse de l’agent pathogène à la lumière pour induire une réponse adaptative, cette étude explore une approche innovante utilisant la manipulation de la lumière pour inhiber la morphogenèse de B. cinerea et améliorer la résistance des plantes. L’adaptabilité, l’efficacité énergétique et le spectre personnalisable des diodes électroluminescentes (DEL) offrent des outils prometteurs à cet effet. Des recherches récentes ont démontré que des longueurs d'onde spécifiques de la lumière, en particulier le rouge, le rouge lointain et le bleu, peuvent affecter de manière significative les interactions plante-pathogène en modifiant le développement de l'agent pathogène et en augmentant la résistance de l'hôte. Sur la base de ces résultats, notre étude visait à évaluer les effets de différents rapports de lumière rouge lointain à lumière bleue (5:1, 1:5 et 1:1) sur la résistance du fraisier à B. cinerea, avec un accent particulier sur changements dans la morphogenèse du pathogène et rôle des métabolites secondaires dans la défense des plantes. Divers tests pour déterminer la croissance mycélienne, la sporulation, la germination des spores et la progression de la maladie des feuilles seront effectués, y compris des techniques HPLC pour l'analyse des métabolites.

Petrasch, S., Knapp, S. J., Van Kan, J. A., & Blanco‐Ulate, B. (2019). Grey mould of strawberry, a devastating disease caused by the ubiquitous necrotrophic fungal pathogen Botrytis cinerea. Molecular Plant Pathology, 20(6), 877-892.

Meng, L., Van Labeke, M.-C., & Höfte, M. (2020). Timing of light quality affects susceptibility to Botrytis cinerea in strawberry leaves. Journal of Photochemistry and Photobiology B: Biology, 211, 111988.

 

Badmi, R., Gogoi, A., & Doyle Prestwich, B. (2023). Secondary Metabolites and Their Role in Strawberry Defense. Plants, 12(18), 3240.

 

Lauria, G., Lo Piccolo, E., Pellegrini, E., Bellini, E., Giordani, T., Guidi, L., Lorenzini, G., Malorgio, F., Massai, R., & Nali, C. (2021). Photosynthetic traits and biochemical responses in strawberry (Fragaria× ananassa Duch.) leaves supplemented with LED lights. Photosynthetica, 59(4), 557-569.

Cervantes, L., Martinez-Ferri, E., Soria, C., & Ariza, M. T. (2020). Bioavailability of phenolic compounds in strawberry, raspberry and blueberry: Insights for breeding programs. Food Bioscience, 37, 100680.

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

bottom of page